Le comité de pré sélection a retenu 6 textes parmi les 34 réceptionnés suite à l’appel à textes lancé fin 2015. Nous remercions chaleureusement les auteurs pour leur participation !

Cette sélection va maintenant être lue et débattue au sein des 5 comités d’habitants dans le département jusqu’à fin mai. Les noms des auteurs seront dévoilés à l’issue des délibérations.


– L’enfant, mode d’emploi

Effacer un message, quitter un emploi, changer de partenaire… les mémoires sont volatiles, le zapping permanent. Des contextes de vie où la procréation se pose peut-être comme l’une des dernières options irréversibles qu’il nous soit encore possible de prendre. A la lueur d’un futur où plus rien ne séparerait l’individu du marché, une fiction théâtrale qui s’empare de la crise de la natalité comme point de départ, et se propose de mener plus largement une réflexion autour de la notion même d’engagement.

– Coexister
Stella et Baku ont 16 ans. Baku est un hikikomori, enfermé chez lui quelque part au Japon. En plein désordre alimentaire, Stella la montréalaise alterne les crises de jeûne et d’avidité. Ils se sont trouvés au hasard d’internet, sur un site dédié à leur groupe de musique préféré. Ces deux « retranchés » cherchent une issue.

– Deux chaises
Deux personnages n’arrivent pas à choisir une chaise pour s’asseoir. L’arrivée de trois autres personnages ne fera rien avancer. Finalement une brigade s’empare des chaises, et les deux personnages jurent, mais un peu tard, qu’on ne les y prendra plus.

– Les nouveaux jours
Envoûté par la voix d’un ordinateur, qui propose l’avènement de Nouveaux Jours, Tony ne se ressemble plus. Son petit frère et sa mère s’inquiètent. Pourront-ils garder Tony auprès d’eux ?

– Territoire
En France, un jeune de 18 ans est arrêté et placé en centre de rétention en vue d’être expulsé.

– La peste et le choléra
Dans les années fin 70, début 80, aux Etats-Unis, plusieurs entreprises du secteur industriel chimique se sont emparées des mesures de protection fœtale (le fœtus d’abord, la mère ensuite) pour mener des politiques d’éviction des femmes, sur des métiers considérés comme la chasse gardée des hommes. Ces entreprises licenciaient les femmes ou leur proposait de choisir entre des fonctions « féminines » beaucoup moins bien rémunérées et la stérilisation pour garder leur poste. Le texte raconte l’histoire de l’une de ces entreprises.