TRILOGIE THÉÂTRALE AUTOUR DES TRACES LAISSÉES PAR LA GUERRE D’ALGÉRIE
Théâtre de marionnettes et d’objets – Une co-création Cie Arnica / Maison du Théâtre

En 2010, La Maison du Théâtre, centre d’actions culturelles et de ressources pour l’écriture théâtrale contemporaine en milieu rural (01), propose à Emilie Flacher, metteure en scène, d’être associée pour trois ans à l’association, afin de mettre en place un projet artistique et culturel de territoire.
C’est l’occasion pour elle d’inviter l’auteur Sébastien Joanniez et d’inventer le projet « ÉCRIS-MOI UN MOUTON »
Ce projet d’écriture théâtrale s’intéresse aux traces laissées par la Guerre d’Algérie aujourd’hui à partir des rencontres faites avec les habitants du territoire du département de l’Ain.
Il s’agit bien d’un processus d’écriture à partir de la parole et des témoignages des habitants rencontrés, avec à chaque fois le désir d’impliquer les personnes dans la construction du spectacle, afin de donner voix à ceux qui ne l’ont pas et d’écouter les paroles et les silences.
Ce projet noue ainsi de façon particulière création et action culturelle, démarche artistique et implication des habitants.

 

Les actualités du projet